Free delivery for any order of 6 bottles or more.

Le vignoble

Après la crise du phylloxera à la fin du 19ème siècle, de nombreux vignobles disparurent au profit d'autres productions agricoles et certains terroirs qualitatifs furent laissés à l'abandon telles nos vignes. Jean-Michel LAPALU décida en 1979 de redonner vie à ce vignoble abandonné et entreprit dès lors les plantations. Il constata rapidement le développement favorable sur ce terroir des Merlot et innova en plantant une proportion alors inhabituelle pour le Médoc de ce cépage; cette proportion quasi identique Merlot/Cabernet Sauvignon apportera un caractère spécifique à nos vins.

Nos vignes sont situées sur les communes de JAU-DIGNAC -LOIRAC dans la partie nord du Médoc, près du lieu dit « Tousquiron ». Ce sont 10 Hectares de vignes d’un seul tenant, séparés seulement par le passage dune petite route.

Elles sont situées, pour l’essentiel, sur une butte surélevée d’une dizaine de mètres.
Voilà pourquoi nous avons dénommé notre vin « LES HAUTS DE TOUSQUIRON »

De cette butte, située à 15 km kilomètres de l’océan à l’ouest et à 5 km de la Gironde à l’est, nous percevons souvent les vents et les influences maritimes favorables à la vigne, ventilant les feuilles et limitant considérablement les possibilités de gel l’hiver.
Les vignes ont totalement été replantées depuis 1974 et arrivent donc en période de pleine maturité et d’excellence. Elles sont plantées sur des graves quaternaires mêlant donc ces pierres à du sable particulièrement drainant, surtout dans les parties les plus basses.

Nous avons une proportion équivalente de Merlot et de Cabernet Sauvignon, environ 45% de chaque, 5 % de Cabernet Franc et 3% de Petit Verdot avec une plantation moyenne de 5.500 pieds à l’hectare.

Le précédent propriétaire qui a planté ces 10 hectares, s’est avéré particulièrement innovateur et visionnaire car il était totalement inhabituel il  y a 30 ans dans le Médoc de planter une part si importante de merlot ; visionnaire également car il s’est avéré que le merlot s’adapte parfaitement à ce terroir en se montrant de maturation plus précoce et en donnant un caractère particulier à notre vin (je vous en parlerai dans une page ultérieure). Depuis beaucoup de Château ont repris cette idée et ont accru leur proportion de merlot dont un célèbre second grand cru classé de Margaux.
Dernier élément prouvant la qualité de ce terroir : notre parcelle de vigne, sur le haut de la butte est contigüe d’une parcelle achetée par Cos d’Estournel qui participe à la cuvée « La Goulée » produite par ce Grand Cru Classé de Saint Estèphe